Accueil > Services Professionnels de santé

Services Professionnels de santé

Pour accéder à l’ensemble de nos services dédiés à votre profession, nous vous invitons à vous connecter sur votre espace Nutricia Pro Connect. Vous n’avez pas encore de compte Nutricia Pro Connect ? N’attendez plus et remplissez le formulaire en cliquant ici.

Choisissez l’aire thérapeutique

Toutes les aires thérapeutiques Perte de poids involontaire et dénutritionDénutrition pédiatriqueFragilitéDéshydratationOncologiePolyhandicapAllergie aux protéines de lait de vacheMaladies métaboliques héréditairesÉpilepsie pharmaco-résistanteRéanimation et soins intensifs

Perte de poids involontaire et dénutrition

La dénutrition est un problème sanitaire majeur qui concerne plus de 2 millions de Français.

Dénutrition pédiatrique

La dénutrition protéino-énergétique est un état physiologique qui résulte d’un déséquilibre persistant entre les besoins et les apports alimentaires.

Fragilité

La fragilité doit être repérée chez le sujet âgé car elle augmente le risque de perte d’autonomie.

Déshydratation

La déshydratation résulte d’un déséquilibre entre les pertes et les apports en eau, entraînant un manque d’eau et de sels minéraux dans l’organisme.

Oncologie

L’alimentation du patient atteint de cancer est importante sur le temps du traitement.

Polyhandicap

Handicap grave à expressions multiples entrainant une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation.

Allergie aux protéines de lait de vache

L’allergie est une réponse inappropriée du système immunitaire à certains allergènes présents dans l’environnement.

Maladies métaboliques héréditaires

Les maladies métaboliques héréditaires (MMH) sont un groupe de maladies rares dues à un dysfonctionnement d’une enzyme impliquée dans le métabolisme cellulaire.

Épilepsie pharmaco-résistante

L’épilepsie est une maladie neurologique qui se traduit par une activité électrique anormale dans le cerveau.

Réanimation et soins intensifs

Les besoins protéiques des patients hospitalisés en réanimation sont susceptibles d’être majorés alors même que l’alimentation orale est compromise.

commodo consectetur adipiscing ut lectus Nullam massa