04

NUTRITION ENTERALE Trucs et astuces pour les loisirs

La nutrition entérale n’empêche aucune activité culturelle, sportive, sociale… Tout est possible à condition de respecter certaines précautions, de s’adapter aux horaires de nutrition, d’obtenir au préalable l’accord du médecin et de bien protéger la sonde ou la stomie. Toutes les activités physiques de loisirs sont à encourager, elles sont toujours bonnes pour s’aérer, se muscler et se divertir. Votre enfant peut même pratiquer des activités physiques collectives où le risque de contact peut faire déplacer ou entraîner l’expulsion de la sonde. Il ne faut pas en avoir peur ! Certains sports de combat sont, tout de même, déconseillés qu’il s’agisse du judo, de la boxe, du karaté… car un corps à corps un peu violent peut provoquer des arrachages. Pour certains sports, votre enfant peut même être branché lors de la séance avec un sac à dos qui contient une pompe portative et une poche ; c’est le cas s’il n’a pas à se coucher ou à trop se pencher, à cheval par exemple ou en vélo. Quelle que soit l’activité un peu différente des habitudes, il vaut mieux le faire le “ventre plein’’, c’est-à-dire après un branchement pour que les forces et l’hydratation soient au maximum. « Quand Gabin était petit, il a suivi des activités multisports : de l’éveil au football, des sports à raquette, à la gymnastique, au basket… s’il ne voulait pas courir, l’encadrement lui proposait de participer différemment. Par exemple, il pouvait poser ou ranger les plots, être l’arbitre, choisir les équipes… » Christelle Les activités sportives en général


NUTRITION ENTERALE Trucs et astuces pour les loisirs
To see the actual publication please follow the link above